Mary-Lore L. (B)

MMLL2ary-Lore L. (Mary-Lore Lonneux) est née en Belgique en 1985.

Elle a tout d’abord étudié la médecine vétérinaire à l’Université de Liège. Ensuite, elle  passa cinq années à l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles pour étudier la peinture. Elle acheva son Master en peinture par une recherche sur l’histoire de « l’art anatomique » et sur « l’imaginaire médical » et ses fantasmes, une recherche sur la perception du corps et sur les détournements de l’anatomie et des techniques scientifiques et d’imageries médicales modernes. Cette étude théorique (déposée à la Bibliothèque royale de Belgique) a été à l’origine du travail plastique qu’elle a développé depuis.  L’artiste pratique principalement la peinture mais réalise également des sculptures. Elle travaille le corps et le portrait à travers des réflexions sur notre condition humaine, l’identité, la sexualité et la mort, et emprunte à la science des graphismes d’imagerie médicale. Elle y recherche un attrait formel, matériel et symbolique. Ainsi, elle inclut régulièrement des radiographies argentiques dans ses toiles. Elle aime l’aspect de ces grandes plaques noires, et est fascinée par leur toute puissance scopique et la polysémie qui peut s’en dégager. C’est là un véritable dialogue entre Art et Science, une union entre la pratique manuelle ancestrale de la peinture à l’huile et un regard  technologique… Aujourd’hui, Mary-Lore L. enseigne la peinture à l’Académie des Beaux-Arts de Namur et participe depuis quelques années à de nombreux jurys artistiques (à Namur, Ciney, Dinant, Châtelet et Charleroi). Mais elle se consacre surtout, évidemment, à sa production artistique personnelle. Elle donne occasionnellement de petites conférences sur ses recherches artistiques, notamment au Musée Belge de la Radiologie, et réalise des expositions.

Au centre de l’œuvre de Mary-Lore L., se développe une réflexion inépuisable sur notre condition humaine. L’artiste nous invite à un questionnement sur l’identité, en passant par la nostalgie et la sensualité. Il s’agit d’un travail très personnel, intime, tout en finesse et en subtilité… Elle nous présente un langage poétique du corps, dans une fiction bouleversante.

Siamies Personne V Personne III 300 MLL1 Colcéa1' C T PortraitAlex 300 C T Q 300