Nicole SEBILLE

i-love-ny                                            Nicole Sébille, née en 1949.

« Sensible aux moindres variations de la lumière dans ses paysages, soucieuse de l’harmonie de ses compositions, Nicole Sébille ne peint ni l’instant, ni la mémoire du temps mais un climat propice au rêve et à la plénitude des sens. »
T. Demaubus

Expose en europe aux etats unis et en chine
La spontanéité, l’esprit de synthèse très aiguisé de NICOLE Sébille, font qu’elle peint comme elle respire et possède une force créative hors du commun tout en ne délaissant pas son côté émotionnel car son inspiration n’est guidée que par ses coups de coeur.
Elle s’exprime avec une égale réussite à l’aide de l’huile, l’aquarelle, la gouache mais également en mélangeant collage et diverses matières.

Loin des mondanités, elle poursuit en relative solitaire sa carrière, en partageant son temps entre son travail de création et sa participation dans de nombreuses manifestations où elle présente son oeuvre.

Ses sujets de prédilection sont les paysages de Provence, d’Ile de France, les nu et l’art animalier. Dans chacun de ses tableaux on perçoit sa richesse gestuelle et son art des harmonies qui lui permettent d’obtenir des oeuvres de très haute tenue. D’ailleurs les amateuyrs d’art ne s’y sont pas trompés puisque ses oeuvres figurent dans de nombreuses collections et suivent régulièrement le cheminement de sa carrière.

 

Critique

Lorsque la peinture figurative ne se satisfait plus tout à fait de ses confins et qu’elle opte hardiment pour une modernité de bon ton et de qualité qui évite les tendances branchées pour n’exprimer que le talent et la recherche, il faut faire immédiatement référence à Nicole SEBILLE! La voie ainsi choisie n’est pas exempte d’aléas, mais quelles réussites propose cette artiste en appareillant ses couleurs actives et chaleureuses à la singularité de compositions qui bouleversent les errances plus ou moins pratiquées par la céativité contemporaine. D’abord, Nicole SEBILLE perçoit, ressent l’ambiance et y définit la couleur pure et la touche généreuse , tant en natures-mortes qu’en paysages bâtit par un couteau énergique qui dépose avec justesse et discernement d’étonnantes fluidités qui troublent la sensation. Bien en phase avec sa quête constructive, l’artiste s’autorise des effets novateurs au sein d’une composition rigoureuse, aux motifs successifs et complémentaires, nés d’un geste dynamique et d’harmonies quasi-sensuelles parfaitement réparties. Voilà donc une éclosion artistique remarquable, bien en complémentarité avec les oeuvres d’antan, mais toujours marquée par l’émotion créatrice associée à l’audacieux bonheur de peindre, et où règnent de mystérieux appels de séduction.

André RUELLAN, critique d’art

2017-03-25 12.12.38 2017-03-25 12.13.18 2017-03-25 12.11.52 2017-03-25 12.11.16

2017-03-25 12.10.33