Anne Delaby (France)

delaby-caillot-01

Née en France le 27 février 1962. Les sujets qui me touchent, les sujets d’actualité (migration, incommunicabilité, violences, privation de liberté, environnement …)  sont souvent des points de départ où je m’impose des contraintes plastiques. L’abstraction comme la figuration font partie de mon univers jusqu’à parfois se mêler.

Je travaille  sur la trace et l’empreinte : celles, éphémères, fragiles et fragmentaires que nous laissons mais aussi celles qui nous marquent profondément.

Pour le monotype déchiré,  cette technique n’est pas soumise aux lois du dessin, de la polychromie. Rien ne la conditionne hormis l’ombre et la lumière, le noir et le blanc, la discussion entre fond et contour, l’observation précise et le recul. Elle se construit peu à peu de traces, d’empreintes, de gestes, de fragments et de déchirures. Des feuilles blanches, de la peinture acrylique noire et le geste lui sont propices. Tamponner avec précaution, faire couler avec lenteur, tordre l’outil sur le verre, le tirer rageusement ou délicatement le faire glisser, appliquer fortement sur le support blanc cette matière noire et visqueuse sont les seules nécessités. Viennent le découpage irrégulier, parfois aléatoire et l’assemblage soigneux. Le spectateur doit croire que tout est peint.

Mes univers qui s’interpénètrent et les frontières floues  et certaines œuvres illustrent cette préoccupation et sont à la frontière du liquide, du solide et du gazeux. Les couleurs choisies tiennent de la terre, de l’eau et s’interpénètrent.

Les fonds des toiles sont matiérisés et la matière constitue parfois le point de départ de l’œuvre allant jusqu’à la séparation du sujet mais pas de la couleur ou des formes. J’utilise du papier de soie froissé, du tissu, de l’enduit-colle travaillé avec des outils inventés produisant des traces, des amas … Je travaille également à l’huile et à la cire sur des fonds matiérisés.

Mes projets, ils allient l’expérience artistique et l’expérience humaine : Je travaille actuellement sur des projets sous forme d’atelier tournés vers les jeunes en difficultés et les non-voyants.

delaby-mf-negatifdelaby2 delaby4 dsc_4152-jpg20160710_0001 dsc_4153-jpg20160710_0002-2 p1070605
trauma1Déchirement